Pacte de transition énergétique : dans deux ans, il sera peut-être trop tard

Le secrétaire général de l’ONU estime que, si rien n’est fait, d’ici deux ans, il sera trop tard pour sauver la planète. De là est venue l’idée de lancer un vaste mouvement demandant aux citoyens de s’engager à poser des petits gestes au quotidien pour réduire leur empreinte écologique et exigeant des gouvernements des actions concrètes nous permettant de sortir de la dépendance au pétrole. Nous en discutons avec Ianik Marcil, économiste et signataire du pacte. (http://www.lepacte.ca/)

(Visited 2 times, 1 visits today)

You might be interested in

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE